Aujourd'hui, une femme violée n'est pas jugée

Le procès de "La herda" vient après les procès médiatiques et sociaux constants contre toutes les femmes qui ont été, sont et seront violées.

Chers esprits insensés:

J'écris cette entrée quelques heures avant d'entendre le jugement du procès contre La Manada , la violation (pour l'instant) alléguée des San Fermines. À 13 heures aujourd'hui, jeudi 26 avril, nous saurons ce que les juges ont dit, quels problèmes techniques ils ont pris en compte et ce qu'ils n'ont pas, et quel est leur verdict.

Ne confondons pas les termes: la justice n'est pas forcément cela.

Les formes de justice que nous utilisons ont peu à voir avec la réparation et la restitution et beaucoup à voir avec la vengeance qui est de peu d'utilité. Mettre quelqu'un en prison pour «payer» sa dette envers la société, c'est affirmer que nous violer a un prix , que nous tuer a un prix, qui peut être quantifié en années, mois et jours.

Réparer, c'est éviter que cela ne se reproduise. Pas seulement les emprisonner, ce que j'espère sincèrement. Mais prenez les mesures nécessaires pour que rien de tout cela ne se reproduise.

Un procès de ce type va d'ailleurs bien au-delà de la peine, quelle qu'elle soit.

Il a envoyé un message clair à nous tous: si vous faites un rapport, nous vous jugerons.

Nous vous mettrons des détectives pour voir comment vous vivez, nous analyserons les vidéos qu'ils ont enregistrées pour voir si vous criiez ou vous amusiez, vous serez le centre de la disgrâce et des déchets médiatiques pendant des mois.

Et nous jugerons si vous vous comportez comme une femme qui a été violée doit se comporter . Car, en plus, nous devons nous comporter comme ils le veulent, la tête baissée et en silence, tranquilles, enfermés et seuls.

Dans le numéro de mars (139) du magazine Mente Sana, nous avons publié un dossier sur la culture du viol avec des articles d'Andrea Beltramo, Mamen Bueno, Gabriel Núñez Hervás et moi-même.

Andrea et moi avons beaucoup parlé ces années de notre expérience en tant que femmes victimes de viol et cette image de la façon dont une femme qui a subi une telle violence doit être, se comporter et se sentir nous a conditionnés de manière choquante.

Nous nous sommes dit à plusieurs reprises, à voix basse, le mien n'était pas si mal, je n'ai pas le droit de me plaindre, du moins je suis vivant, du moins j'ai évolué. C'est l'empreinte que nous laisse la trace de ces messages sur la manière de se comporter.

Le livre King Kong Theory, de Virginie Despentes, a changé la vie de beaucoup d'entre nous. Assez de nous revictimiser et assez de minimiser la violence que nous avons subie .

Assez de honte: la honte n'est pas la nôtre.

Notre fierté est d'être là-bas, d'être ici, la tête haute en disant que cela m'est arrivé aussi et que je suis ici pour en parler. Une femme sur dix a été violée.

Une femme sur dix qui lit cet article sait de quoi je parle.

Courage, compagnons, ce n'est pas à nous, ce n'est pas de notre faute, ni de notre honte. Cet après-midi, quelle que soit la phrase, nous descendrons dans la rue pour dire que notre corps nous appartient, que notre sexualité nous appartient, que notre vie doit être vécue de la manière que nous voulons et pouvons le mieux.

Et à la courageuse femme qui a osé dénoncer, qui a enduré tout ce harcèlement, qui attend sa sentence aujourd'hui, partenaire, merci beaucoup d'ici.

Non seulement vous n'êtes pas seuls, nous vous croyons non seulement, mais grâce à vous, votre effort, votre courage, votre dénonciation et votre résistance, nous nous sentons tous plus accompagnés aujourd'hui .

Un câlin pour vous, pour nous, gros, larmes, excité, reconnaissant.

Bonne semaine, esprits!

Articles Populaires

Ces gens authentiques qui vivent sans costumes

La normalité est une forme de violence. Parce qu'il fixe le même objectif pour tout le monde. Défendez votre chemin. Rebellez-vous contre les attentes des autres. Ne gaspillez pas d'énergie à vous déguiser en personne que vous n'êtes pas.…

Calendrier lunaire de mars 2022-2023

Le calendrier biodynamique de mars nous donne les meilleurs jours pour s'épiler, se couper les cheveux et semer, les phases de la lune et de l'équinoxe.…