Table des matières

L'attitude d'opter pour des gobelets en plastique au lieu du verre est devenue courante même dans les bars et restaurants du monde entier, et dans presque tous les cas, l'excuse utilisée pour son utilisation est d'économiser de l'eau, car elle est à usage unique. Il n'est pas nécessaire de les laver avant de les jeter, mais c'est une vérité à moitié vue.

La partie que nous oublions commodément ou que personne ne semble savoir est que pour fabriquer un verre en plastique, environ 500 ml d'eau sont consommés, tandis que si nous lavons un verre conventionnel dans l'évier, nous n'utiliserons que 400 ml, et si nous utilisons un lave-vaisselle, l'eau usée est réduite. à seulement 100 ml par verre.

Donc, utiliser un gobelet jetable pour économiser de l'eau est exactement le contraire.

En plus d'autres considérations telles que le plastique n'est pas un matériau renouvelable, ni facilement recyclable et la plupart du temps il finit n'importe où sauf à l'usine de recyclage.

Bien sûr, la production de verres en verre coûte également de l'eau, mais on estime que dans la demi-vie d'un verre en verre, il est utilisé environ 5000 fois, de sorte que l'eau utilisée dans sa fabrication devient une valeur marginale.

Le gobelet en papier est plus ou moins le même, c'est-à-dire si son recyclage nécessite beaucoup moins d'énergie et d'eau que le gobelet en plastique.

Et quelque chose de similaire se produit avec les tasses en céramique. L'équation est simple, la réutilisation est écologiquement plus intelligente que la production même si elle est produite à partir de matériaux recyclés.

Le problème est que dans ce monde où l’argent ne compte que l’argent, nous avons créé la culture du jetable qui laisse beaucoup d’argent et que les gens adorent, il est rapide et «propre» pendant que nous chargeons la planète avec du bien.

sauvegarder

sauvegarder

Articles Populaires

Tu mérites d'être bien traité

Vous les méritez. Parce que vous êtes. Vous méritez de recevoir. Parce que vous donnez. Vous méritez beaucoup plus de joie. Parce que vous faites votre part.…