5 conseils pour manger pendant la ménopause

Jaume Serra

Cette phase de transition entre la période fertile et le climatère a des exigences nutritionnelles spécifiques.

1. Apport calorique pendant la ménopause

A partir de 40 ans, les besoins énergétiques métaboliques des femmes diminuent de 5% par décennie . Cela se traduit par la nécessité d'un apport calorique plus faible, car le métabolisme ralentit.

2. Donner la priorité aux fruits et légumes frais

Il est nécessaire de consommer quotidiennement 5 ou 6 portions de légumes , légumes et fruits (incorporant des agrumes). Les légumes crus sont plus riches en vitamines, minéraux et fibres et contribuent à un meilleur état nutritionnel.

3. Glucides

Ceux à absorption lente ou complexe sont ceux qui fournissent de l'énergie aux cellules avec régularité et une combustion plus efficace (indice glycémique bas). Ils doivent être la base de l'alimentation (45 à 60% des calories totales de l'alimentation) et leurs principales sources sont les légumineuses et les céréales complètes.

4. Graisses saines

À ce stade, il y a des changements importants dans le profil lipidique des femmes. Les oméga-3 (EPA / DHA) améliorent le profil, réduisent les triglycérides et la consommation diminue le LDL («mauvais») et augmente le HDL («bon»). Les légumes riches en acide alpha-linolénique , précurseur de l'EPA et du DHA (huiles de germe de blé, soja, noix …) doivent être consommés .

5. Apport de calcium

La diminution des œstrogènes entraîne une réduction de la masse osseuse. Avant 50 ans, il est conseillé de prendre 1 000 mg de calcium par jour et 1 500 mg / jour les années suivantes.

Le calcium se trouve dans les légumineuses, les noix, les anchois … Pour que l'absorption du calcium soit élevée, il faut de la vitamine D , qui peut être capturée en prenant un bain de soleil pendant l'exercice physique.

Articles Populaires

Comment repasser sans toxique et sans économie

Avec de petits gestes tels que repasser rapidement autant de vêtements que possible et le faire avec un bon fer à repasser, nous protégeons notre santé et contribuons à réduire l'utilisation des ressources de la planète.…

Ne blâmons pas les victimes

Une fille devrait pouvoir s'habiller comme elle le veut, au moment où elle le souhaite, dans l'état qu'elle veut et non pour cette raison être violée. Et pas pour cette raison d'avoir peur d'être violée ou agressée sexuellement. Vous n'avez pas à apprendre aux filles à être prudentes, vous devez apprendre aux hommes à ne pas violer. Parce que les femmes ne sont pas à lui.…