Qu'est-ce que l'arnica

L'arnica est une plante aux nombreuses propriétés, principalement pour traiter les blessures, les ecchymoses, les coups et les traumatismes musculaires, compte tenu de ses bienfaits et de ses propriétés anti-inflammatoires.

Son nom scientifique est Arnica montana L. et c'est une famille végétale des astéracées, comme la marguerite, le tournesol, l'artichaut et l'échinacée, parmi tant d'autres.

On le trouve principalement en Europe, en particulier dans la partie centrale et septentrionale du continent, mais aussi, bien que dans une moindre mesure, en Asie Mineure et en Amérique du Nord, et est considérée comme l'une des plantes analgésiques les plus importantes.

Propriétés de l'arnica et ses bienfaits

Les propriétés de l'arnica se distinguent avant tout par ses principes actifs apaisants, principalement pour l'hélénaline, une lactone sesquiterpénique que contient la plante aux propriétés anti-inflammatoires et analgésiques remarquables, ainsi que l'acide caféique et l'acide isobutyrique.

Ces propriétés, notamment dans son application topique, idéales pour réconforter les lésions cutanées, ainsi que l'hydrater et l'adoucir, font de l'arnica la plante la plus utilisée par les sportifs.

Il est également très puissant pour traiter les ecchymoses internes et les déversements des couches internes de la peau, ou pour soigner les ecchymoses de la peau après un coup.

Il est également utilisé pour traiter les blessures musculaires typiques des sports intenses ou des blessures mineures, telles que celles qui peuvent être causées par des étirements forcés ou sans échauffement préalable des muscles.

Plusieurs études ont montré que l'effet sur les muscles du gel d'arnica, utilisé par les sportifs, même les professionnels et l'élite pour traiter les traumatismes, est très similaire à l'action de l'ibuprofène sur le muscle, mais sans les dommages possibles que ce médicament peut provoquer des lésions rénales lors d'une utilisation prolongée.

Une autre des utilisations anciennes de l'arnica, dans ce cas de la fleur de cette plante, est d'apaiser les maux de dents, ou les douleurs buccales et les traumatismes après une chirurgie dentaire.

Il s'est également avéré être un agent apaisant efficace contre les piqûres d'insectes, principalement de moustiques et de puces, puisque ses effets analgésique et anti-inflammatoire agissent ensemble, laissant la peau, en quelques minutes, comme si de rien n'était.

L'une des utilisations courantes de cette plante, au-delà des utilisations médicinales, est le cosmétique lui-même. De nombreux produits de beauté pour la peau et les cheveux sont mis en valeur par l'arnica. Et l'un des produits les plus populaires à base de cette plante, aux multiples usages médicinaux et cosmétiques, est l'huile d'arnica, à la fois essentielle et commune.

Arnica en homéopathie

L'arnica est également utilisée en homéopathie, mais en quantités si faibles qu'il n'y a aucune preuve scientifique qu'elle aide.

Gel ou pommade d'arnica

Comme nous l'avons vu, l'arnica peut être consommée directement dans la plante, car elle était utilisée dans l'Antiquité pour traiter les morsures de peau et les maux de dents (ce qui n'est pas actuellement recommandé en raison de sa forte toxicité et de son incapacité à mesurer la dose), dans les huiles, dans les produits cosmétiques, dans les médicaments et dans les gels et pommades.

Ces deux formats, à la fois le gel d'arnica et la pommade sont les plus adaptés à la plupart des utilisations, pour traiter les douleurs musculaires et les affections cutanées.

Contre-indications à l'arnica

L'arnica est un abortif populairement connu depuis des temps immémoriaux. Cela est dû à sa teneur élevée en phytoestrogènes. Cette plante et d'autres plantes abortives doivent être évitées pendant la grossesse en raison de leur risque élevé d'absorption.

Il est considéré comme hautement toxique à fortes doses, c'est pourquoi son utilisation n'est recommandée qu'à l'extérieur, et si vous souhaitez l'ingérer, vous devez toujours consulter un médecin, car sa consommation peut être nocive et contre-productive.

De même, l'utilisation d'arnica par voie orale peut entraîner de graves problèmes d'interaction avec les médicaments anticoagulants.

Articles Populaires

Tu n'es pas le mouton noir, tu es coloré

Ils vous jugent encore et encore. Ils vous achèteront. Ils disent que vous êtes mauvais dans tout ce que vous faites. Tout simplement parce que vous ne respectez pas les règles ou les règles établies.…