Table des matières

Nous avons été témoins de signes d'amélioration de l'écosystème mondial en raison de l'isolement social auquel les êtres humains ont été soumis par la pandémie Covid 19.

Les animaux ont envahi (ou plutôt «récupéré») les rues et les plages, le ciel était plus bleu, les vues s'ouvraient sans smog. Cela nous apprendra-t-il vraiment? Nous attendons beaucoup des gouvernements, mais

Que pouvons-nous faire individuellement pour changer notre façon de vivre?

Le tourisme produit 8% des gaz toxiques dans le monde, mais représente à son tour 10% du PIB. Les touristes sont en grande partie responsables de la pollution de la planète et cela peut être changé.

Nous devons être conscients que nous pourrions inverser notre comportement envers l'écotourisme engagé dans le changement vers un mode de vie plus durable.

Comment le faire? - Dans ce petit article, nous voulons vous donner quelques idées qui ont le potentiel d'améliorer la situation actuelle avec le changement climatique.

Le tourisme local permet d'économiser sur les combustibles fossiles tels que ceux utilisés par les avions et ainsi de recourir à d'autres transports qui génèrent moins de dommages à l'environnement, tels que les bus, les bateaux ou mieux encore les vélos.

Nous savons, par exemple, que les croisières sont parmi les plus gros facteurs de pollution au monde: évitons ces gros navires et créons des itinéraires plus respectueux de la planète.

Même la voiture a un effet moindre que l'avion pour les distances qui peuvent être parcourues par voie terrestre.

Le tourisme écologique offre également une utilisation équilibrée des ressources aux communautés locales qui a un impact sur l'amélioration de leur qualité de vie: des eaux propres, des sols réutilisables et une plus grande disponibilité d'énergie.

Il existe différents types d'énergies renouvelables sur lesquelles il est nécessaire d'investir comme l'énergie solaire, éolienne, hydraulique et autres. Visiter des lieux qui utilisent ces énergies, c'est favoriser leur développement.

On sait que les touristes laissent beaucoup de déchets là où nous passons.

Les plages sont pleines de plastiques, qui ne sont pas seulement des déchets de grandes industries, mais des sacs, des bouteilles, des tongs, des mégots de cigarettes et beaucoup de choses que nous laissons simplement dans le sable et atteignons la mer.

Aussi, lorsque nous visitons les forêts et les sentiers dans les parcs naturels, nous pouvons constater que beaucoup de gens oublient des choses comme les couches, les bidons, les piles: des produits dont la dégradation prend de très nombreuses années.

Nous devons être conscients des dommages que nous causons partout où nous allons.

Depuis quelques temps déjà, nombreux sont les hôtels qui conseillent d'utiliser des serviettes plus d'une fois, car la consommation quotidienne d'eau utilisée pour le lavage est excessive.

Eh bien, nous devons également être conscients de la consommation d'électricité, du gaspillage alimentaire (en particulier dans les hôtels), de l'utilisation excessive de la climatisation ou du chauffage, etc.

De petites choses peuvent changer le monde.

Il existe de nombreuses opportunités dans lesquelles les touristes sont tentés de consommer ou de faire des choses qui menacent les écosystèmes: la chasse d'espèces protégées, la consommation sous forme de souvenirs de ressources non renouvelables, les ordures jetées à la mer depuis les bateaux de croisière, etc. sont des actes qui affectent d'une manière qui est nocive pour l'environnement.

Ne pas y participer est une règle d'or. Nous pouvons tous travailler pour améliorer la situation que nous connaissons aujourd'hui avec le changement climatique. Espérons que ce petit article vous aidera à être plus conscient la prochaine fois que vous pourrez voyager après la fin du COVID-19.
Merci à nos amis de asimejor.com pour nous avoir aidés à rédiger cet article!

Articles Populaires

Comment bien dormir en été

La chaleur et les stimuli excessifs peuvent vous faire tourner et vous retourner la nuit. Ces conseils peuvent vous aider.…