Pourquoi ne savons-nous pas être heureux sans partenaire

Au fil des années, nous avons été convaincus que nous avons besoin d'un homme aimant pour satisfaire tous nos besoins émotionnels.

On a vendu aux femmes l'idée que le véritable amour est l'amour d'un couple et que tous les autres sont secondaires. Nous avons été séduits par l'idée de l'amour-fusion comme source de bonheur éternel , et nous vivons en rêvant de ce mélange magique entre l'amour maternel et romantique qui nous sauvera de nous-mêmes et résoudra tous nos problèmes.

Le besoin d'être aimé d'un homme se met dans nos veines puisque nous sommes très petits, avec le mythe des princesses. Nous sommes venus les admirer car ce sont des femmes qui ont aussi un très grand besoin d'être aimées, et elles ont toujours leur prince charmant.

Ce sont des femmes sans leurs propres passions, sans projets, sans amis qui vivent en attendant l'arrivée de leur moitié avec qui elles peuvent être libres au terme d'une vie de misère ou d'ennui. Et ils réussissent tous malgré les difficultés: les fins heureuses de ces histoires ressemblent aux promesses de salut des religions, qui vous parlent du paradis pour que vous puissiez endurer l'attente dans la vallée des larmes.

Les princesses sont des femmes différentes des autres. Ils mettent le reste d'entre nous comme des femmes méchantes, laides, coléreuses, sans éthique ni principes, pour rehausser la beauté et la classe des princesses, qui sont toujours belles, gentilles, nobles, pures, innocentes et dévouées à l'amour. Ils sont notre modèle. Ce sont aussi les femmes dont les hommes rêvent de se marier et de fonder une famille heureuse.

Les messages du patriarcat pour être obsédé par l'amour

Les messages que le patriarcat nous envoie pour que nous soyons obsédés par ce besoin d'être choisis et aimés par un homme merveilleux à travers des films, des romans, des séries télévisées, des sermons d'église, des magazines féminins, des dessins animés, Les pages Internet ou la publicité sont:

  • "Vous êtes une moitié et vous avez besoin de votre autre moitié pour être complète."
  • "Sans amour, vous n'êtes rien."
  • "Sans l'amour d'un homme, vous n'êtes rien."
  • "Si tu n'es pas jolie, personne ne t'aimera."
  • "Si vous ne perdez pas de poids, personne ne vous aimera."
  • "Vous avez besoin d'un homme pour vous protéger et vous soutenir."
  • "Vous allez rater le riz."
  • "Ici vous trouverez l'amour qui changera votre vie."
  • "Ne manquez pas le train."

Ce sont tous des messages menaçants, débordant de fausses promesses et de paradis romantiques pour que l'on pense que le bonheur et le changement dont nous avons besoin sont là, dans l'amour d'un couple. Ils nous font croire qu'une seule personne peut répondre à tous nos besoins d'amour et d'affection, qu'avec une seule personne nous suffirons pour être heureux, que nous ne nous sentirons plus jamais seuls à côté de notre partenaire idéal.

La solitude est très dure dans un monde aussi individualiste que le nôtre, et nous portons de nombreuses carences émotionnelles depuis l'enfance : il y a beaucoup de bébés élevés sans amour, dans des situations d'abus et de violence, dans toutes les classes sociales, partout sur la planète. Il y a beaucoup de pères absents, de mères détruites, de couples en guerre…. Les enfants souffrent de toute la violence qui existe dans les foyers, dans les espaces publics, dans leur environnement le plus proche, et cela rend le monde plein d'adultes avec un grand besoin d'être aimés.

Les femmes traînent ce besoin de recevoir des câlins, des baisers, des regards aimants, des paroles aimantes et des déclarations d'affection, et ce besoin nous accompagne toute notre vie. Au fond, nous sommes tous des bébés qui ont besoin de chaleur humaine, de protection, de soins et de nourriture, et lorsque nous ne recevons pas d'amour de notre peuple, toute notre santé mentale et notre bien-être émotionnel sont fissurés et endommagés, parfois pour toujours.

Résultat: dépendance émotionnelle

Chez la femme, ce besoin se traduit par une très forte dépendance émotionnelle qui nous conduit à des relations basées sur la structure de la domination et de la soumission. C'est une dépendance qui nous lie, nous limite et nous fait rester dans des relations dans lesquelles nous ne nous sentons pas réciproques et nous ne nous sentons pas heureux.

La dépendance émotionnelle nous met en danger car elle nous fait accepter des situations d'abus et de maltraitance : notre cerveau nie tout le temps la souffrance car il a besoin des quelques miettes d'amour qu'il reçoit de l'autre.

Comment le combattre

L'un des meilleurs moyens de travailler sur la dépendance émotionnelle est de multiplier et d'élargir l'amour , de diversifier les affections et de tisser des réseaux d'amour et de soutien mutuel avec de nombreuses personnes, afin de ne pas concentrer toute notre capacité à donner et à recevoir de l'amour en une seule personne. C'est donner moins d'importance à l'amour romantique et consacrer plus de temps et d'amour à nos relations sociales et émotionnelles.

Pour aller au-delà du couple , nous devons rencontrer de nouvelles personnes, prendre soin de nos gens habituels, tisser des relations avec notre quartier, donner l'espace qu'ils méritent dans nos vies à nos tribus d'amis et de famille, nos groupes de femmes, nos collègues et collègues d'études et de travail.

Si nous remplissons nos vies de nos passions et affections, nous serons plus libres et nous ne serons pas tellement conditionnés par ce besoin d'être aimés de manière totale et absolue par une seule personne. Il faut dépasser le couple, partager l'amour et le multiplier, vivre entouré d'amour. Avec ou sans partenaire.

Articles Populaires

Vérités et mensonges sur la vitamine C

La vitamine C est l'un des nutriments les plus populaires. Les mois les plus froids sont sur toutes les lèvres, pour leurs bienfaits supposés contre le froid.…