Ce qu'il faut entendre pour être une femme

Les femmes toujours opprimées par l'éternel féminin. Être placé dans un chausse-pied géant pour correspondre à une idée de ce que c'est que d'être une femme. Parce que c'est de ça qu'il s'agit. Pour que les femmes comprennent que pour être une bonne femme, il faut passer par le cerceau.

La voix de Roy est un podcast de l'écrivain Roy Galán pour le magazine Mentesana. Écoutez-le et partagez-le.

Assis toibien.

Fermez vos jambes.

Ne mangez pas ce qui vous fait grossir.

Teignez vos cheveux gris qui ressemblent à une slob .

Tu es une salope parce que tu as des cheveux.

Ne riez pas si fort.

N'allez pas là-bas.

Les dames ne font pas le premier pas.

Vous ne savez pas comment faire frire un œuf.

Alors, qui t'aimera.

Tu ne penses pas que tu en as assez?

Que vont-ils penser de vous.

Vous êtes un lâche.

C'est être n'importe qui.

Donnez-vous du courage.

Comment pouvez-vous être mère si vous ne pouvez même pas prendre soin de vous?

Habillez-vous un peu plus.

Tirer profit.

L'opération du bikini commence.

Vous avez quelques kilos "supplémentaires".

Combattez la cellulite.

Dites adieu aux vergetures.

Ventre plat en trois semaines.

Peur de vieillir?

Vous êtes un peu vieux pour ça maintenant.

Vous vous comportez comme une quinceañera.

Avez-vous les règles?

Hystérique

Vous perdez les chemins.

Soyez une femme comme Dieu l'a voulu.

N'est-il pas temps de s'installer?

Les femmes toujours opprimées par l'éternel féminin.

Être placé dans un chausse-pied géant pour correspondre à une idée de ce que c'est que d'être une femme.

Leurs désirs et leurs ombres étant amputés pour rentrer dans la chaussure inconfortable.

Parce que c'est de ça qu'il s'agit.

Pour que les femmes comprennent que pour être une bonne femme, il faut passer par le cerceau.

Mais non.

Pour être une bonne femme, tout ce dont vous avez besoin est suffisamment de liberté.

Faire ce que vous ressentez sans vous soucier des autres.

Parce qu'ils disent que pour être belle, il faut souffrir.

Et moi ce que je crois.

C'est être beau.

Ce qu'il y a, c'est de vivre.

Articles Populaires

A toi, qui détestes ton corps

Il y a une énorme affaire derrière le fait que vous ne vous aimiez pas, que vous ne vous acceptiez pas, que vous vouliez changer votre corps. Avez-vous oublié à quoi cela sert?…