L'aromathérapie pour minimiser les effets secondaires de la chimiothérapie

Dr Cristina Pellicer

Les huiles essentielles sont une option sûre pour contrer les conséquences de ce traitement pharmacologique contre le cancer

La chimiothérapie produit une variété d' effets secondaires très inconfortables. Les patients et les médecins recherchent des traitements complémentaires qui les réduisent sans interférer avec l'action thérapeutique. L' aromathérapie est un excellent choix, car elle a un soutien scientifique et la préférence du patient.

Remèdes naturels pour les effets secondaires de la chimiothérapie

Olfactif 3 à 5 fois par jour (avec un diffuseur d'aromathérapie pour conditionner un espace ou en inhalant à travers un mouchoir) et par voie topique 3 à 5 fois par jour (appliquer une goutte à l'intérieur des poignets, deux doigts sous la ligne de pli et approchez-vous du nez pour inspirer). De plus, vous pouvez mettre une goutte dans le creux de l'estomac. Il est indispensable d' utiliser des huiles essentielles chémotypées (AEQT) répondant aux normes de qualité et d'efficacité.

Nausée et vomissements

Ce sont des problèmes fréquents qui conditionnent le bien-être de la personne. Ça peut être utilisé:

  • Citron (Citrus limonum). En plus d'améliorer les nausées et les vomissements, il réduit la perte de concentration, la fatigue mentale et la douleur. Son action antibactérienne et antivirale minimise également le risque d'infection. Son arôme est très agréable et son prix est abordable. Évitez l'application dans les zones exposées au soleil.
  • Noble camomille (Chamaemelum nobile). En plus de soulager les nausées et les vomissements dus à l'hyperactivité digestive, il contribue à atténuer la douleur, l'anxiété, le choc émotionnel et l'insomnie. En cas de plaies buccales, l'application directe d'une seule goutte, dès le quatrième jour de chimiothérapie, accélère leur guérison. Son odeur et son goût ne plaisent pas à tout le monde.
  • Menthe poivrée (Mentha x piperita). Améliore les nausées, les vomissements et les flatulences dues à l'indigestion. Il soulage également les douleurs névralgiques et inflammatoires, régule l'hypotension artérielle et réduit la fatigue et les vertiges. Son arôme est trop intense pour certaines personnes. En diffusion environnementale, il peut être irritant pour les yeux et les muqueuses respiratoires. Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 6 ans, chez les personnes épileptiques ou en cas de métastases cérébrales.

Abaissement des défenses

C'est l'un des effets secondaires les plus redoutés à la fois par les médecins et les patients, car des niveaux trop faibles de leucocytes peuvent empêcher la poursuite des séances de chimiothérapie.

Le ravintsara (Cinnamomum camphora ct cineol) a des effets antibactériens immunostimulants et antiviraux (prévient les rhumes et aide à éliminer le mucus). Aide à lutter contre la fatigue nerveuse et physique profonde, la dépression et l'angoisse.

Vous pouvez appliquer, 3 fois par jour, 3 gouttes de cette huile chémotypée, dissoute dans un peu d'huile de massage des deux côtés de la colonne vertébrale ou sur le thorax.

Fatigue

  • Épinette noire (Picea mariana) pour la fatigue physique. Appliquer 1 à 2 gouttes sur les reins, 3 fois par jour (repos 2 jours tous les 5).
  • Noble laurier (Laurus nobilis) pour la fatigue mentale. 1 goutte sur vos poignets et inhalez le parfum 3 à 6 fois par jour.

Crampes

  • Lavandin super (Lavandula x burnatii clone super) + Basilic exotique (Ocimum basilicum ssp basilicum) + Ylang Ylang (Cananga odorata). Massez 3 fois par jour avec le mélange de 1-2 gouttes de chaque huile, avec le double de l'huile de base (calendula ou amande).

Dépression

  • Mandarine (Citrus reticulata) + Ylang Ylang (Cananga odorata) + Noble Camomille (Chamaemelum nobile). Appliquer 1 goutte de chaque, 3 fois par jour sur le plexus solaire, dissoute dans deux fois l'huile de base. Ne pas exposer au rayonnement solaire.

La diarrhée

  • Arbre à thé (Melaleuca alternifolia) + Palmarosa (Cymbopogon martinii var motia) + Estragon (Artemisia dracunculus). Appliquer 1 à 2 gouttes de chaque dans la même proportion d'huile végétale 3 fois par jour en massant le ventre dans le sens antihoraire.

Constipation

  • Palo de Ho (Cinnamomum camphora) + Estragon (Artemisia dracunculus) + Ylang Ylang (Cananga odorata). Appliquer 1 à 2 gouttes de chaque mélange avec 2 fois l'huile végétale, 3 fois par jour sur l'abdomen avec un massage dans le sens des aiguilles d'une montre.

Bien que les huiles choisies soient très sûres, elles doivent être appliquées sous la supervision de l'oncologue , car certaines peuvent être contre-indiquées chez les jeunes enfants ou dans certaines situations particulières.

Articles Populaires

Contes de Jorge Bucay: les incendies et le clairon

Il y avait une ville où les incendies sévissaient. Grâce à leurs voisins, ils ont découvert que la technologie pouvait les aider ... mais il y avait des facteurs qu'ils ont oublié de prendre en compte.…

Un crayon qui devient plante - Ecocosas

Sprout est un crayon qui, lorsqu'il devient trop petit, pour continuer à être utilisé, repousse comme une plante, vous pouvez faire pousser des herbes, des fleurs et bien plus…