Il est temps d'apprendre à bien vivre

Mercedes blasco

Certaines règles de santé mais aussi certaines attitudes peuvent conduire à un mode de vie plus conscient, dans lequel chaque personne se développe pleinement et contribue à un monde meilleur.

Janko Ferlic-unsplash

La vie est un processus dont nous sommes les protagonistes. C'est notre façon de faire ou de ne pas faire ce qui détermine le présent et l'avenir. C'est pourquoi il est important de prendre conscience de nos actions et de les orienter vers une manière d'être qui nous remplit de plénitude .

Face aux défis de la vie, les modes d'adaptation sont infinis et l'ancien code de combat ou de fuite prend les formes les plus diverses. Petit à petit, nous façonnons la façon dont nous préférons vivre. Nous le faisons tous, même ceux qui croient être victimes de leur environnement. Mais trop souvent, il s'agit simplement de tirer, de survivre.

Par conséquent, pour se sentir pleinement satisfait, il est nécessaire de trouver un moyen de construire un bien-être. Il s'agit d'un choix, de relever des défis et des objectifs, de découvrir ses propres forces et de vouloir être conscient de qui nous sommes et de ce qui nous entoure. Quelles que soient les circonstances de notre vie jusqu'à présent, nous pouvons tous choisir comment nous aimerions que l'avenir soit et essayer de le construire .

Il existe des lignes directrices qui vous aident à mener une vie de meilleure qualité. Vous pouvez parier sur une façon de faire plus saine, plus joyeuse, plus authentique. Il s'agit d'adopter de petites habitudes qui enrichissent votre existence et vous donnent de nouvelles perspectives.

Mais ce qui est essentiel, ce ne sont pas les changements eux-mêmes mais ce que signifie chaque choix. Si nous nous limitons à copier certaines recettes, si nous ne réfléchissons pas, ne choisissons pas et ne prenons pas conscience de leur pourquoi, elles ne seront d'aucune utilité. L'intéressant est d'intégrer ou de concevoir des attitudes pour ne pas continuer à vivre dans l'innocent , bandé par ce qui nous entoure et sans connaître notre place dans le monde.

Une première étape peut être de profiter et d'être responsable de sa propre santé, pas seulement d'être patient. Toutes nos actions ont un impact positif ou négatif sur elle. De plus, en agissant sur le corps physique, nous le faisons sur les émotions, les pensées et la spiritualité, et vice versa. Le maintien de la santé n'est pas difficile si vous considérez certains piliers de base sur lesquels il repose.

Il n'est pas nécessaire d'être obsédé par eux, il suffit de suivre quelques règles de modération et de bon sens, chacun à sa manière.

Manger mieux, vivre mieux

La façon de manger configure une manière de comprendre la vie. Pour l'améliorer, il est nécessaire d'observer les habitudes et l'attitude actuelles envers l'acte de manger. De cette façon, il est possible de détecter si les angoisses ou les peurs remplacent le véritable appétit et si les directives diététiques répondent à des modèles de santé efficaces.

Sinon, vous pouvez commencer un chemin pour manger plus sainement . Cela implique de partir d'une alimentation basée sur des matières premières de qualité dans laquelle prédominent céréales, légumineuses, fruits, légumes et noix. Des plats simples avec une variété d'ingrédients naturels et qui donnent la priorité aux aliments crus.

Les salades quotidiennes et la consommation de fruits sont essentielles pour un bon équilibre nutritionnel . Vous pouvez participer à la génération de nourriture à travers de petits jardins biologiques.

Un corps plus agile

Il est fortement recommandé de pratiquer des techniques qui offrent force, grâce et flexibilité . Lorsqu'une personne fait de l'exercice régulièrement, son corps est plus agile et, en augmentant son flux d'endorphines, elle se sent plus heureuse. Si vous incluez également des compétences liées à la connaissance de la respiration et de la méditation active , vous gagnez en concentration. Le même acte affecte tous les niveaux de votre santé.

Il existe d'innombrables centres qui peuvent guider et une grande variété de techniques allant des étirements les plus divers aux danses ou aux arts martiaux, mais le plus important est la persévérance , comme en hygiène dentaire. En revanche, la marche, la course, la natation ou le vélo activent la circulation sanguine, rééquilibrent les signes vitaux et procurent le plaisir du contact avec l'environnement.

Exercices respiratoires

Le souffle accompagne tous les états vitaux et émotionnels. Une bonne respiration apporte plus d'air aux poumons et plus d'oxygène au sang et aux cellules. Cela nous rend calme, calme et plus lucide. À l'inverse, une respiration essoufflée ou contaminée par des substances toxiques, comme la nicotine, transporte moins d'oxygène et diminue la capacité vitale.

C'est un instrument toujours à portée de main qui nous permet d'intervenir sur les humeurs. Apprendre à le rediriger peut aider, par exemple, dans un test ou dans une attente de trafic.

Pour l'améliorer, il faut l'observer. Est-ce faible ou est-il tellement compressé que nous avons failli nous noyer? Êtes-vous contrarié et folle de joie? Ou est-ce ouvert, calme et généreux?

Souvent, la manière de respirer s'accompagne d'une certaine posture corporelle , voire d'une manière d'affronter la vie, et agir sur l'un de ces facteurs améliore également ceux qui l'accompagnent. Vous pouvez apprendre à respirer assis tranquillement, les jambes parallèles et le dos droit, à la maison, dans le bus ou dans la salle d'attente du dentiste.

Les mains sont placées sur le nombril et les extrémités des doigts du milieu peuvent se rencontrer légèrement. Lorsque vous inspirez, l'air est ramené le plus bas possible et vous pouvez voir que les doigts se séparent et que l'abdomen gonfle. L'expiration doit être lente , jusqu'à ce que les doigts se rejoignent. Cela peut être accompagné d'un soupir ou d'un bâillement.

Vous pouvez également vous entraîner allongé sur le lit ou sur le sol, les genoux pliés. Faites des lots de six respirations plusieurs fois par jour , jusqu'à ce que vous vous y habituiez.

Cultivez des moments de sérénité et de méditation

Pour calmer le bourdonnement mental et retrouver son calme intérieur , on peut passer du temps à libérer la pensée, soit en retournant aux sensations, en observant l'environnement ou en pratiquant des exercices de méditation.

  1. Désactivez l'esprit. Trouvez un environnement agréable pour des activités qui vous satisfont et que vous pouvez faire sans avoir l'esprit particulièrement actif. Toutes les compétences créatives , telles que le tricot ou l'artisanat, entreraient ici. Il serait également utile de se promener dans un endroit magnifique en essayant de regagner votre attention chaque fois que vous le perdez.
  2. Nourrissez les sens. Concentrez-vous sur quelque chose qui éveille l'un de vos sens: une fleur, une bougie allumée, une photo d'un être cher, un mandala … Il est également utile de fermer les yeux et de se concentrer sur une musique douce, en suivant la mélodie ou un instrument. Si vous marchez, observez et percevez les éléments les plus simples, comme la forme d'une pierre, la teinte d'une feuille ou l'arôme d'une plante.
  3. Respirez et comptez. Pour vous habituer à la méditation, vous pouvez faire des exercices très simples, comme compter les respirations. Chaque fois que vous inspirez et expirez, comptez un, respirez à nouveau et comptez deux, respirez trois, respirez quatre. Vous pouvez vous aider en touchant chaque doigt de la main avec votre pouce. Rien ne se passe si vous vous perdez, l'important est de savoir revenir encore et encore à l'objet d'attention.
  4. Méditez assis. Pour avancer dans la pratique de la méditation, vous pouvez vous asseoir dans une posture confortable, le dos droit et les yeux fermés. Après deux ou trois respirations profondes, vous pouvez utiliser une phrase spirituelle comme rappel. Par exemple, répétez et ressentez: «Je suis en paix avec moi-même et avec le monde» ou des mantras orientaux tels que om mani padme hum ou sa ta na ma. Lorsque vous réalisez qu'une pensée a détourné votre attention, revenez à la phrase guide. À chaque fois, il vous sera plus facile d'atteindre un état de calme intérieur et d'allonger ces moments d'intériorité. Au début, il peut suffire de méditer pendant quelques minutes.

Admirable nature

Nous ne pouvons pas mener une vie complètement saine sans contact avec la nature, qui nous rééquilibre. Elle nous remplit de satisfaction car elle nous permet de l'admirer et d'en faire partie. Ce ne sont pas toujours de grands moments, leur magie se manifeste souvent dans la contemplation de détails qui nous émerveillent.

Tout ce qui compose la nature est susceptible d'être observé avec étonnement, de la couleur et de la forme de la plus humble pierre à l'ampleur d'une tempête. Nous pouvons nous donner à votre contemplation avec tous les sens . Si de nos fenêtres nous ne pouvons pas le voir et qu'il ne nous est pas possible de sortir, nous pouvons regarder des documentaires sur la nature, écouter des sons environnementaux … tout ce qui nous rappelle les sensations que nous avons au milieu de la nature.

Qui ne se souvient pas de l'arôme de la terre humide ou du contact du sable sur la plante des pieds? Qui n'apprécie pas le trille du rossignol ou le goût d'une figue?

Tous nous amènent à être plus humbles, plus réceptifs, à être reconnaissants des merveilles et à apprendre que le mystère de la vie nous apprend à mieux vivre.

Le pouvoir de l'intention

L'intention est la façon dont nous gérons tout ce qui nous arrive. Les actions ne sont jamais vides de contenu, même lorsqu'elles agissent de manière réactive et inconsciente. Vous pouvez passer par l'existence en effectuant des tâches quotidiennes comme une obligation , en vous déplaçant dans un univers de faible intensité qui ne produit pas de joie.

Mais on peut aussi apprendre à être proactif , à se rendre compte que chacun crée sa réalité, à choisir le plus positif . C'est une approche plus lucide pour affronter la vie, pour accompagner ses proches et pour s'identifier au monde. Nous avons des éléments qui nous aident dans cette façon de faire.

Pause pour pratiquer le calme

Il est nécessaire que chaque personne puisse avoir des moments de sérénité tout au long de sa journée de travail quotidienne, même si elle travaille à domicile, car ils constituent un acte de respect envers soi-même. Si nous sommes incapables de nous retrouver à un moment donné de la journée, nous ne saurons guère ce que nous faisons de nos vies, ni pourquoi.

Il n'est pas indispensable de recourir à une technique difficile, mais d' être calme et à l'aise dans ce moment intime . Ce sont des minutes qui vous permettent d'approfondir vous-même et le sens de l'existence.

Vous pouvez commencer progressivement avec de courtes périodes de temps, volées à l'activité quotidienne. Dans ces moments, l'important est la qualité de la situation et son caractère de pause dans le torrent de stimuli dans lequel nous nous immergeons quotidiennement.

Il compte également que l'espace accompagne et soit aussi harmonieux et beau que nous pouvons nous le permettre. La maison elle-même est un bon endroit, si nous pouvons être seuls et nous rassembler dans un espace.

Vous pouvez également vous rendre dans l'une des nombreuses écoles de méditation en ligne qui existent. La méditation de groupe a la valeur ajoutée de multiplier la concentration de chacun , ainsi que de créer des états de conscience très élevés et guérissants.

Honnêteté à rencontrer

La pratique du calme sert à attirer l'attention sur l'être intérieur. Il existe également de nombreuses techniques de croissance personnelle qui aident à mieux se connaître. Dans ce voyage vers la découverte de notre propre être, se pose la question de notre projection.

Si nous pouvons avoir un aperçu de notre essence pleine de potentiel, nous voudrons arriver à la rendre réelle. Avoir la volonté d'être soi-même est un acte d'honnêteté et de cohérence . Et cela implique le courage d'agir selon ce que nous savons être le plus approprié.

Au fur et à mesure que vous avancez dans l'exercice de la marche selon le moi le plus authentique, plus de force et d'énergie vitale issues de la sérénité sont disponibles . Cette augmentation énergétique se manifeste toujours dans le besoin de concentrer l'action au-delà du petit univers de confort lui-même.

On veut participer, opérer sur l'environnement, observer consciencieusement les situations qui l'entourent et participer, s'engager dans un faire équilibré et bénéfique envers son cercle d'abord , et vers des cercles concentriques et plus larges successifs plus tard.

L'enthousiasme comme moteur

L'enthousiasme est une force interne qui est généralement invoquée dans des moments exceptionnels, mais avec laquelle on peut aussi colorer les actes les plus courants. Dans les joies comme dans les difficultés, on peut chercher cette source en soi pour trouver ce que chaque circonstance peut nous apporter du bien, ce qui peut nous faire grandir, apprendre, continuer.

L'enthousiasme peut être cultivé comme quelqu'un qui cultive une fleur . Tous les actes qui ravissent intimement sont sources d'enthousiasme. La meilleure façon de le nourrir est de vivre ces beaux moments. Vous pouvez vous souvenir chaque nuit des beaux moments de la journée et visualiser à chaque aube les opportunités qui vous attendent.

L'enthousiasme se développe plus fermement dans un environnement harmonieux, entre sourire et joie, car une disposition fougueuse est une source d'accomplissement. Cela aide à persévérer malgré les difficultés lorsqu'elles font partie du processus vers un objectif louable. Il nourrit la confiance qu'un obstacle sera surmonté, la patience d'y faire face et la satisfaction de l'atteindre.

Confiance pour aller de l'avant

La confiance est basée sur la connaissance des potentialités et du développement. Il consiste à les approfondir sans craintes imposées. C'est une manière déterminée de dépasser les préjugés et les limitations mentales chaque fois que la croissance de sa propre essence l'exige. Cela vous permet de sauter, non pas dans le vide, mais un peu plus loin.

Les tentatives pour surmonter les limites créent de nouvelles possibilités. Les défis que nous rencontrons peuvent suggérer des réponses créatives :

  • Essayez de nouvelles perspectives.
  • Améliorez l'apprentissage.
  • Développer des stratégies de coopération.
  • Le bagage insoupçonné de compétences que chacun possède peut surprendre, et ainsi élargir les horizons de la sécurité personnelle

Les clés pour être qui vous voulez être

En prenant conscience de ce dans quoi chacun brille sans presque aucun effort, des talents inexploités peuvent être identifiés et activés . Cela conduit à profiter davantage de la vie et à grandir tout en respectant l'essence personnelle.

  • Souvenez-vous des moments d'accomplissement. Rappelez-vous calmement les occasions de votre vie où vous vous êtes senti rassasié. Qu'est-ce qui les a rendus précieux? Comment te sentais-tu? Quelles forces vous réveillent? Reconnaissez-vous et découvrez les facettes de votre être qui se déroulaient.
  • Reconnaissez vos capacités. Ce sont ces choses qui sortent presque spontanément, dans lesquelles vous excellez dès l'enfance. Ils peuvent être opérationnels, sociaux, moteurs ou de tout type, avec lesquels vous appréciez vraiment avec peu d'effort. Allez vers des personnes proches de vous et demandez-leur de vous définir avec cinq qualités. Ensuite, vérifiez s'ils correspondent à ce que vous reconnaissez dans votre propre être.
  • Acceptez vos talents. Acceptez que ces compétences que vous avez reconnues font partie de vous, de votre parcours et qu'il est dans votre nature de les développer. Libérez votre créativité, naturellement. Intégrez le développement de ces capacités dans votre vie quotidienne.
  • Développez vos capacités. Apprenez, pratiquez, formez, consacrez du temps et de la formation à eux. Ils sont authentiques mais peuvent grandir. Ce faisant, vous générerez de l'enthousiasme, mais vous aurez également besoin de persévérance pour ne pas abandonner vos objectifs à cause de la paresse ou de la paresse. Ils sont l'essence de votre être.
  • Faites de vos compétences une partie essentielle de votre vie. Petit à petit, votre essence occupera de plus en plus de sphères de votre vie.
  • Prenez conscience de qui vous êtes. Permettez-vous de grandir selon votre essence. Passer à l'action. Voyez comment vous pouvez collaborer avec le monde en fonction de qui vous êtes, et n'hésitez pas à le faire: c'est la clé de la cohérence avec la vie.

S'engager à améliorer la société

Nous vivons dans une réalité interconnectée avec les autres, et pour achever le processus de développement, nous devons ouvrir les yeux et prendre conscience de ce qui se passe autour de nous, au-delà de notre porte: sur le lieu de travail, à l'école ou dans le quartier. Il est également important d'être proactif dans la société dont nous faisons partie.

Nous sommes tous interconnectés et nous sommes affectés par ce qui se passe dans la situation sociale, politique ou économique . Nous pouvons choisir de rester inconscients, passifs, mais alors nous ne saurons jamais pourquoi ce qui se passe. Si, au contraire, nous décidons de nous informer et de participer , surtout si nous nous joignons à des groupes partageant les mêmes idées, notre opinion et notre façon de voir le monde peuvent s'exprimer et être fructueuses.

Nous devons réaliser que nous créons tous le monde dans lequel nous aimerions vivre. Chacune de nos actions a un impact sur le monde, et si c'est un fait inconscient, cela créera plus d'inconscience et peut-être de douleur. En revanche, si vous êtes conscient et éclairant, vous pouvez générer une situation plus favorable pour tout le monde.

Se comprendre comme sujets de ce processus nous fait prendre conscience de notre responsabilité personnelle, que nous avons cultivée tout au long du chemin du bien-être . Chacune de nos capacités prises à son meilleur point peut être offerte pour optimiser la communauté.

Il est temps de contribuer à créer une amélioration dans les domaines social , scientifique, culturel, politique, artistique ou de l'une des branches susceptibles de se développer. C'est un geste de maturité qui se traduit par une projection, professionnelle ou volontaire, orientée vers un engagement de participation sociale. Dans cette période historique, la somme de plusieurs mains tisse un réseau qui peut vraiment servir de support à la croissance et à l'espoir.

Là où la perplexité face à l'attitude de certaines puissances génère du mécontentement, la force de nombreuses personnes conscientes génère la confiance . Chacun de nous, avec ses meilleures capacités, fait partie d'un changement qualitatif qui se produit minute par minute.

Articles Populaires

La mort et l'émerveillement de vivre

Bien que la mort ait été et reste l'un des grands thèmes philosophiques et spirituels, dans notre société, elle est tabou. La vie se caractérise par sa fragilité et son irréversibilité et c'est ce fait tragique qui lui donne de la valeur.…