7 idées pour surmonter la jalousie: un voyage vers soi

Brigitte Vasallo

Cette société nous a fait croire à de nombreuses idées sur l'amour, dans les films et les romans d'amour, la jalousie est vue d'une manière que nous devons peut-être revoir …

La jalousie est un problème pour de nombreux couples romantiques. Nous avons tous eu un partenaire qui s'est méfié de nous, qui a vérifié nos téléphones portables ou qui a fait la moue lorsque nous avons rencontré un collègue physiquement attirant. Peut-être même que vous-même avez été jaloux à un moment de votre vie .

Comment neutraliser la jalousie

Dans cet article, nous vous proposons 7 conseils de base pour réfléchir à la jalousie de votre partenaire et commencer à promouvoir des relations amoureuses basées sur d'autres valeurs.

1. La jalousie est le symptôme, pas la maladie

Comme toute douleur, c'est un drapeau rouge que quelque chose nous arrive. On peut mettre un patch temporaire ou aller à l'origine même du sentiment. Lorsque nous le faisons, nous trouvons généralement un besoin d'attention, d'affection, de reconnaissance et de réaffirmation dans nos liens.

2. Tous les besoins sont légitimes

Lorsque nous avons trouvé la source de la jalousie, nous devons exprimer notre besoin. Tout ce dont nous avons besoin est légitime, ne nous punissons pas pour cela. Si nous avons besoin de plus d'affection, demandons-le simplement.

3. Nom: je suis jaloux

Tout le monde est jaloux et il est important d'embrasser ce sentiment. Autant que nous ayons eu des relations non monogames depuis des années, la jalousie peut réapparaître et cela ne nous enlève ni ne nous ajoute de la valeur. Il est important de pouvoir les nommer et de travailler à partir de là avec notre environnement.

4. Accueillant: il est jaloux

Aimer les gens quand tout va bien est facile. Mais c'est merveilleux d'aimer dans les faiblesses, dans la douleur. Dans un réseau affectif, il faut être capable d'accepter la jalousie comme quelque chose qui arrive et voir comment elle est minimisée ou calmée.

5. Tisser un filet et se laisser tomber

Si nous pensons aux réseaux affectifs comme des espaces de liaison, chacun est responsable de ses émotions, mais un environnement accueillant est nécessaire pour se laisser tomber, dans lequel pouvoir devenir vulnérable, enlever l'armure et se montrer dans toute la fragilité. Un environnement qui ne nous juge pas, mais qui nous aime et nous respecte. Avec toute la petite grandeur et la misère qui nous rendent, désespérément et heureusement, humains.

6. Communiquez sans violence

Exprimez ce que nous ressentons librement, mais sans attaquer ni reprocher aux autres leurs sentiments. Le faire ouvertement, en mettant nos besoins affectifs sur la table et clairement, et en concluant des accords qui évitent le système gagnant-perdant pour construire une formule de réciprocité.

7. Apprenez à reconnaître nos émotions

Nous vivons dans un monde qui nie les émotions au point que nous n'apprenons pas à les reconnaître. Notre vocabulaire émotionnel se réduit à quelques sensations: colère, tristesse, joie … Travailler les nuances de nos émotions et apprendre à les distinguer est essentiel pour pouvoir exprimer nos besoins affectifs.

Articles Populaires

Amarante: deuxième partie - Ecocosas

En raison du grand intérêt suscité par le post d'hier sur l'Amarante, voici quelques-uns des doutes dissipés, et un petit documentaire réalisé par le…