Un toit vert peut apporter bien plus que les systèmes traditionnels, tant d'un point de vue esthétique que d'un point de vue technique, les avantages sont nombreux.

Qu'est-ce qu'un jardin sur le toit?

Les toits verts, les toits verts ou les toits verts sont ceux qui contiennent des éléments végétaux vivants faisant partie intégrante de l'ensemble du système de toiture.

Un toit avec des plantes en pot n'est pas un toit vert, car ils ne font pas partie intégrante du système. Les «toits verts» contribuent à protéger l'environnement en réduisant l'impact du développement humain sur celui-ci.

Ces toits verts contribuent à créer des bâtiments et des espaces qui, plus que nuire à l'environnement, contribuent à l'améliorer, puisqu'ils purifient l'air, assainissent l'eau et économisent l'énergie, parmi de nombreux autres avantages.

On peut dire que la végétation sur le toit du bâtiment remplace celle qui a été détruite pour le construire.

Comme tous les toits, la fonction la plus importante d'un toit vert est la protection contre l'eau et la lumière du soleil; Et comme tous les types de toits ou de toits, il est composé de différentes couches, chacune ayant une fonction spécifique.

En raison de leur contribution à l'environnement qui les entoure et des économies d'énergie qu'ils procurent au bâtiment, les toits verts sont un élément important lors de la conception et de la construction dans le cadre de l'architecture dite durable.

La conception et l'installation d'un toit vert ou d'un toit de jardin intègrent à la fois les connaissances traditionnelles et les éléments d'une toiture ordinaire et les connaissances et éléments de l'aménagement paysager, donnant ainsi naissance à des connaissances spécifiques et à sa propre technologie.

Sa conception et son installation sont uniques pour chaque cas, et varieront principalement en fonction de la région, des conditions climatiques, ainsi que du type de bâtiment; Et ils peuvent aller d'une simple couche d'herbe à des jardins élaborés et vraiment complexes.

Couches nécessaires pour construire un toit vert

Ce type de toit ou de toit de jardin est composé de différentes couches, qui seraient essentiellement les suivantes.

  • Support structurel.
  • Pare-vapeur court.
  • Isolation thermique (en option).
  • Membrane imperméable à l'eau.
  • Barrière contre les racines
  • Système de drainage.
  • Filtre.
  • Un milieu de croissance.
  • Couche arable.

Ci-dessous, vous pouvez voir un dessin schématique des différents composants d'un toit vert ou d'un toit vert.

Détail d'un jardin sur le toit ou d'un toit vert

Les caractéristiques particulières de chaque couche sont spécifiques à chaque cas et dépendent principalement des aspects climatiques, du type de projet, des considérations économiques, des aspects esthétiques et d'autres facteurs divers.

Toits verts simples

Les toits verts simples sont ceux qui ont un matériau végétal simple, comme de l'herbe, de la mousse, des fleurs de prairie, etc. espèces tolérantes aux climats secs et nécessitant peu ou pas d'irrigation, de fertilisation ou d'entretien.

Le type de végétation adapté à ce type de toiture est celui qui provient de climats secs ou semi-secs, car ce sont des êtres qui ont développé des mécanismes particuliers pour s'adapter à ces conditions (organes de stockage de l'eau, feuilles étroites, épines, etc.) .

Le milieu de croissance de ce type de toiture est mince, et varie entre cinq et huit centimètres, assez pour maintenir ce type de végétation.

Concernant les charges structurelles, le poids de ces toitures en état de saturation est assez similaire à celui des toitures classiques.

Les toits verts simples peuvent être conçus et construits avec des pentes allant jusqu'à 33%.

Ces toits ne sont pas praticables et sont les plus économiques.

Toits verts intensifs

Les toits verts intensifs sont appelés ceux dont le matériel végétal est composé d'arbustes, de plantes florales et même de petits arbres; éléments végétaux plus développés que dans le cas précédent.

Ces toits ressemblent à un jardin et sont généralement accessibles à pied. Leurs conceptions peuvent être complexes et inclure des chemins, des terrasses, des fontaines d'eau et d'autres éléments typiques d'un jardin.

La composition et la profondeur du support de culture dépendront du type spécifique de végétation, mais elles ne sont généralement jamais inférieures à 15 cm.

Dans la plupart des cas, ce type de toit nécessite un système d'irrigation, une fertilisation spéciale, ainsi qu'un entretien soigné; et selon le type de plantes, ils peuvent même nécessiter un système de collecte d'eau supplémentaire.

Généralement, ce type de toit est plat, bien qu'il puisse être conçu avec une petite pente allant jusqu'à 3%.

Logiquement, les toits verts intensifs ont un coût plus élevé que les simples.

Du point de vue des avantages écologiques, les deux toits se comportent de la même manière; bien que dans certains cas, et parce que les processus naturels développés par les plantes peuvent être plus importants s'il y a une plus grande quantité et diversité de matériel végétal, un toit intensif peut être plus avantageux qu'un simple toit.

Toit vert à Brooklyn

Les toits verts offrent une variété d'avantages par rapport aux toits traditionnels, qui peuvent être divisés en aspects environnementaux, techniques, sociaux et économiques.

Cependant, cette classification ne doit pas être prise avec précision, car tous sont liés les uns aux autres et souvent l'un est la conséquence d'une autre.

Avantages et bénéfices environnementaux des toits verts

Améliorez la qualité de l'air

Il est bien connu que par le processus de photosynthèse, les plantes convertissent le dioxyde de carbone, l'eau et l'énergie du soleil en oxygène et glucose; Ce processus fournit de l'oxygène aux êtres vivants. Seulement 1,5 mètre carré d'herbe non coupée produit annuellement suffisamment d'oxygène pour répondre aux besoins annuels en oxygène d'un être humain.

De plus, un toit vert filtre l'air qui y circule et capte la poussière et les particules en suspension, réduisant leur distribution dans toute la ville et réduisant le smog. Cela peut jouer un rôle important dans la réduction des gaz à effet de serre. Un mètre carré d'herbe peut éliminer 0,2 kilogramme de particules en suspension par an.

Régulation de température

Dans le processus d'évapotranspiration, les plantes utilisent l'énergie thermique des environs pour évaporer l'eau, ce qui permet aux plantes de refroidir les villes pendant les mois d'été. Un mètre carré de plantes à feuillage peut évaporer plus d'un demi-litre d'eau par temps chaud, et jusqu'à 700 litres par an. Cet effet de réduction de la température réduit «l'effet d'îlot de chauffage urbain».

Contribution des espaces verts dans les villes

Dans les grandes métropoles, les espaces verts sont rares et la croissance des villes les rend de plus en plus nombreux. Les toits verts contribuent à compenser ce manque d'espaces verts.

Contribution à la conservation de la biodiversité

Un toit vert peut devenir une maison pour les insectes et les oiseaux, en particulier ceux conçus pour avoir peu d'entretien, car ce sera un endroit où les gens marcheront rarement. Contribuant ainsi à la conservation de la biodiversité.

Avantages et bénéfices techniques des toits verts

Isolation thermique des bâtiments

Historiquement, les toits verts ont été utilisés pour isoler thermiquement les maisons. Ils isolent le bâtiment en empêchant la chaleur de traverser le toit. Les propriétés isolantes d'un toit vert peuvent être augmentées en utilisant un substrat de culture à faible densité, car il est plus poreux. En revanche, plus la teneur en humidité du substrat de culture est élevée, plus sa capacité isolante est grande.

De plus, plus la taille des feuilles du matériau végétal est grande, plus l'effet isolant du toit est important. Un jour d'été, la température d'un toit ordinaire peut atteindre plus de 60 ° C, alors que dans un simple toit d'herbe verte, elle ne dépassera pas 25 ° C.Une pièce sous un toit vert sera d'au moins 3 ° à 4 ° C plus froid que l'air extérieur. Tout ce qui précède se traduit par des économies d'énergie.

Isolation acoustique des bâtiments

Le sol, les plantes et les couches d'air emprisonnées dans le système servent d'isolation acoustique. Le support de culture a tendance à bloquer les ondes à basse fréquence, tandis que les plantes font de même avec les ondes à haute fréquence. Un toit vert avec un demi-croissant de 12 cm. peut réduire le son de 40 décibels et un de 20 cm. cela réduira le son entre 46 et 50 décibels.

-Gestion des eaux pluviales. Dans un toit vert, l'eau de pluie est stockée dans le milieu de croissance, d'où elle est absorbée par les plantes, puis renvoyée dans l'atmosphère par le processus d'évaporation et de transpiration. En été, selon le type de plantes et le milieu de culture, une toiture verte peut retenir 70% à 80% des précipitations qui y tombent, et en hiver 25% à 40%.

Cela réduit la quantité d'eau de pluie qui s'écoule du toit. Ils agissent également comme un filtre naturel pour l'excès d'eau qui les déborde ainsi que modèrent la température de cette eau. Mais ils réduisent non seulement le volume d'eau de pluie qui s'écoule du toit, mais retardent également le moment où cela se produit, en raison du temps nécessaire au substrat pour se saturer. Cela conduit à une diminution de la quantité d'eau qui atteint les systèmes de drainage aux heures de pointe.

Protection de l'imperméabilisation

Un toit vert protège la couche imperméable plus qu'un toit traditionnel, prolongeant ainsi sa durée de vie utile, ce qui entraîne des économies sur les coûts d'entretien et de remplacement.

Avantages et bénéfices sociaux des toits de jardin

Avantages pour la santé

Des études psychologiques ont montré l'effet réparateur de la vue naturelle, car elle capte l'attention de ceux qui la voient, les éloignant de leurs problèmes et préoccupations; ce qui se traduit par une contribution à la santé. D'autres études ont montré que les activités récréatives en milieu naturel, comme les parcs et les jardins, aident les gens à faire face au stress et favorisent les activités de détente.

Les personnes vivant dans des zones très développées sont connues pour être moins sensibles aux maladies si elles disposent d'un balcon ou d'une terrasse de jardin. Cela se produit, en partie, en raison de l'oxygène supplémentaire, de la filtration de l'air et du contrôle de l'humidité que les plantes fournissent, mais aussi en raison des avantages thérapeutiques qui résultent de leur entretien.

On pense également que la variété des odeurs, des sons, des couleurs et des mouvements fournis par les plantes peut avoir une influence positive sur la santé humaine. A titre d'exemple de ce qui précède, il convient de mentionner les études menées sur des patients dans le même hôpital et en convalescence d'une même opération, certaines avec vue sur un jardin et d'autres sur un mur.

Les patients avec vue sur le jardin ont eu un séjour postopératoire plus court, ont pris moins d'analgésiques et ont eu moins de commentaires négatifs sur les infirmières que les patients dont les chambres faisaient face à un mur.

Ils répondent aux besoins esthétiques des personnes qui regardent vers le bas les bâtiments adjacents.

Production alimentaire locale

Les toits verts peuvent devenir une opportunité intéressante pour l'agriculture urbaine, avec tous les avantages que cela comporte.

Avantages et bénéfices économiques des toits verts

  • Ils réduisent le besoin d'isolation dans les bâtiments.
  • En retenant l'eau de pluie, ils réduisent l'utilisation des réseaux d'égouts publics, diminuent leur entretien et prolongent leur durée de vie utile.
  • En réduisant les gaz à effet de serre, les dépenses nécessaires pour se conformer à la réglementation et aux limitations à cet égard diminuent.
  • En raison de tous les avantages liés à la santé mentionnés ci-dessus, ils réduisent les dépenses de santé.
  • Ils réduisent les coûts énergétiques des systèmes de refroidissement et de chauffage du bâtiment, ce qui entraîne des économies de dépenses dans ces zones, à la fois dans la taille de l'équipement à utiliser et dans les factures d'électricité ou de carburant qui sont payées mensuellement. . À l'aide de modèles informatiques, Enviroment Canada a découvert cela dans un bâtiment typique d'un étage avec un toit en herbe de 10 cm. milieu de culture, les besoins de refroidissement du bâtiment pendant l'été ont été réduits de 25%.
  • Ils diminuent la quantité d'isolation thermique traditionnelle requise, ce qui entraîne des économies financières.
  • En prolongeant la durée de vie de l'imperméabilisation, il y a une économie sur les coûts de remplacement.
  • Lorsqu'ils sont utilisés pour la production de légumes, les dépenses d'achat de nourriture diminuent.

Dans notre bibliothèque, le livre Green Roofs de Gernot Minke est disponible où vous pouvez vous plonger dans le sujet.

Articles Populaires

E551: un additif suspect

Cet additif alimentaire est un agent anti-agglomérant courant. L'Agence européenne de sécurité des aliments prévient qu'elle pourrait avoir des nanoparticules et appelle à davantage d'études.…