Le bâtiment écologique consiste à construire un logement sain, durable, efficace et durable à partir de matériaux naturels et indigènes, assemblés selon des méthodes traditionnelles sans machinerie lourde, écoénergétiques et respectueux de l'environnement.

Ce type de maison écologique en plus de l'abri offre tout le nécessaire pour une vie harmonieuse sans perdre le respect de l'environnement. Son prix n'est pas supérieur à celui d'une construction conventionnelle et en fonction des matériaux choisis, il peut être encore moins cher, en plus des économies ultérieures, telles que l'énergie, l'eau et autres.

Différences entre les maisons écologiques et conventionnelles

La plupart des maisons d'aujourd'hui gaspillent des ressources et de l'énergie, altèrent l'environnement naturel et abritent de nombreuses substances toxiques pour notre santé, allant de la peinture aux mêmes matériaux avec lesquels elle est construite, comme le ciment, qui peut contenir métaux lourds dangereux.

Aussi, les peintures et vernis dérivés du pétrole émanent des poisons volatils tels que les cétones, le xylène, le toluène et autres, sans compter l'amiante, actuellement interdite dans de nombreux pays, et d'autres fibres toxiques utilisées dans la construction.

De leur côté, les matériaux PVC intègrent des éléments biocides dans leur production. Cela signifie que les atmosphères intérieures contiennent des centaines de substances chimiques, de particules et de matières biologiques ayant des effets potentiellement nocifs sur la santé et sont à l'origine de différents types d'asthme, d'allergies ou de cancer. Ce qui rend la construction à base de ciment et d'asphalte constitue une menace pour la vie et le bien-être.

Maison écologique

Au contraire, la bio-construction , la création de maisons ou d'habitations écologiques, crée des habitats respectueux de la santé de ses occupants et de l'environnement dans lequel ils se trouvent. Il s'agit d'un retour aux savoirs ancestraux qui ont permis à nos ancêtres de vivre dans des maisons saines en équilibre avec l'environnement.

Maisons artisanales construites avec la pierre, la terre et le bois du lieu sans ruiner les écosystèmes. Les principes de base des bâtiments verts sont l'économie d'énergie, la réduction de la pollution atmosphérique et électromagnétique, évitant ainsi les matériaux toxiques et maximisant le recyclage.

L'utilisation de matériaux écologiques réduit les émissions de CO2, économise de l'argent et garantit la santé des personnes et de la planète. Le résultat est une maison écologique et saine avec toutes les avancées modernes, sans émissions nocives et où la consommation d'énergie est inférieure à celle d'une maison conventionnelle grâce à la conception bioclimatique.

Comment démarrer avec une bioconstruction

Lors de la construction d'une maison écologique, il est tout d'abord pratique d'aller en géobiologie pour localiser et corriger les zones géopathogènes qui altèrent notre métabolisme et nuisent à notre santé.

Pour cette raison, les influences perturbatrices du rayonnement des différents champs électromagnétiques artificiels (tours à haute tension, transformateurs, lignes électriques, stations de téléphonie mobile) ou les influences naturelles telles que les failles géologiques et la nappe phréatique traversée par les courants d'eau doivent être évitées. sous terre, émanations de radon, etc.

Construction de maisons au toit de chaume.

Il est essentiel de choisir un terrain sain, de trouver la meilleure orientation de la maison pour l'utilisation de la lumière et de l'énergie solaire et de la concevoir pour neutraliser les points géopathogènes ou minimiser l'exposition de ses occupants à ceux-ci, en assurant une maison que l'on aime et contient des espaces qui nous donnent envie d'y passer du temps.

Pour cela, une localisation correcte des espaces et des brèches est essentielle qui permettra une utilisation passive optimale de l'énergie solaire et des vents dominants. Cela se traduit par des économies d'énergie importantes, ainsi que par la garantie d'espaces lumineux, agréables et sains, maintenant ainsi un climat confortable et sain tout au long de l'année avec un apport d'énergie externe minimal.

Réaliser de cette manière une maison écologique dans laquelle la température est régulée naturellement par son orientation vers le soleil, les courants d'air qui la font circuler. Même les arbres qui l'entourent peuvent participer activement au processus énergétique de la maison.

Après avoir évalué le terrain et ses caractéristiques géographiques, le climat et la culture du lieu, un projet est réalisé en fonction de l'environnement et des besoins des futurs occupants.

Un architecte ou technicien spécialisé en bioconstruction réalisera la conception bioclimatique, consistant à s'assurer que l'approche de la maison ou du bâtiment est adaptée au climat et aux conditions environnantes, afin de réaliser une situation de confort thermique à l'intérieur.

Les aspects qui interviennent dans la conception bioclimatique sont: l'orientation du bâtiment, les éléments architecturaux, les matériaux utilisés (isolants, etc.) et l'ouverture des fenêtres, les éléments géothermiques et les arbres à feuilles caduques qui fournissent de l'ombre peuvent également être utilisés. l'été et laisser entrer les rayons du soleil en hiver pour une efficacité énergétique optimale.

Économies et efficacité énergétique dans les maisons vertes

Parallèlement aux autres facteurs, une orientation appropriée pour la collecte solaire et les avant-toits pour fournir de l'ombre pendant les mois d'été évite parfois l'installation de systèmes de chauffage et de refroidissement.

Jusqu'à 70% de la consommation d'énergie peut être économisée en chauffage et en refroidissement grâce à des techniques de conservation: meilleure isolation thermique, fenêtres à double vitrage et étanchéité hermétique, bonne orientation, matériaux «durs» absorbant la chaleur à l'intérieur, végétation appropriée à l'extérieur pour éviter le vent en hiver et une bonne ombre sur les murs de la maison en été, bon emplacement des terrasses et patios.

En premier lieu, il sera nécessaire de planifier l'utilisation minimale d'énergie pour construire la maison, en utilisant des systèmes de construction simples, basés sur des techniques traditionnelles, des ressources et des matériaux disponibles localement.

Ensuite, vous devez bien choisir les matériaux. Dans le nord, ils doivent avoir des propriétés thermiques qui captent et emmagasinent la chaleur, comme l'adobe. Par contre, au sud, le chauffage des murs sera évité en blanchissant les façades et l'emplacement stratégique des patios est l'architecture vernaculaire pratiquée déjà à l'époque de nos grands-parents.

De plus, la maison écologique doit avoir une installation électrique qui a une bonne mise à la terre, qui se présente sous la forme d'une pointe et ne place pas de câbles et de prises en tête des lits pour éviter les champs électromagnétiques qui altèrent le reste et à long terme le Santé. Câbles sans halogène qui ont une faible émission de gaz toxiques et une faible émission de fumées opaques, aucune émission de gaz corrosifs, et empêchent la propagation des flammes et du feu.

L'installation de radiateurs solaires pour l'eau chaude et le chauffage est essentielle pour économiser de l'argent et des émissions de CO2 et peut même être construite avec des matériaux recyclés. Pour plus d'économies, la maison doit utiliser des appareils à haut rendement (économie de 2/3 de la consommation des ampoules classiques), de préférence des ampoules LED à faible consommation. L'isolation thermique des conduites d'eau chaude empêchera également les pertes de chaleur.

Un autre complément à l'approvisionnement électrique de la maison sont les micro-éoliennes placées sur le toit et qui, par temps venteux, pourraient générer 30% de l'électricité consommée par la maison. Un nouveau modèle sphérique, de 1 ou 2 mètres de diamètre, profite à son tour des vents faibles, il est donc rarement arrêté et le rend jusqu'à 40% plus efficace. Et si nous réalisons un système mixte intégrant des panneaux solaires photovoltaïques dans le circuit, la maison pourrait générer toute son énergie par elle-même.

En revanche, la géothermie est une autre option pour obtenir de la chaleur, du froid et de l'eau chaude sanitaire quelle que soit la température extérieure, 24 heures sur 24 et toute l'année.

La géothermie tire parti de l'énergie stockée dans la terre et comme aucun processus de combustion n'a lieu, aucun CO2 n'est généré, ses performances peuvent être jusqu'à 4 fois supérieures à celles d'une chaudière conventionnelle et son coût jusqu'à 75% inférieur. Bien que le coût d'installation d'un système géothermique soit trop élevé aujourd'hui.

Utilisation et recyclage de l'eau

Système d'eaux grises

En plus de mettre en place des dispositifs d'économie dans les robinets ménagers pour réduire la consommation d'eau, la maison peut recycler les eaux grises (de l'évier, de la douche et du lave-linge), les eaux noires (des toilettes et du lavabo) ) et profitez également de l'eau de pluie.

L'eau grise est facilement traitable et utilisable pour la machine à laver, les toilettes et l'irrigation dans le jardin ou le verger.

Le traitement des trois types d'eau est différent et nécessite donc des circuits hydrauliques séparés qui devraient idéalement être installés lorsque la maison est en construction (eau potable, eau recyclable et eau recyclée).

Pour récupérer les eaux grises et noires, une station d'épuration biologique peut être installée sur la base de systèmes d'auto-épuration des écosystèmes aquatiques, qui ont une phase anaérobie et une phase aérobie.

Réservoir d'eau de pluie

Économies, épuration à travers les chaînes trophiques et retour à l'environnement dans des conditions optimales sont les principes qui régissent la gestion de l'eau en bio-construction.

L'eau de pluie peut être stockée dans un réservoir souterrain (elle peut aussi être au sol, mais garder l'eau dans des conditions optimales est meilleure si elle est souterraine) reliée à la maison par des tuyaux et un système de filtrage aux points de consommation .

Profiter de l'eau de pluie collectée sur le toit de la maison est un excellent moyen de réduire notre consommation d'eau potable, puisqu'elle peut être utilisée pour la citerne des toilettes, la machine à laver (étant très pauvre en minéraux, elle nécessitera moins de détergent et moins d'assouplissant. ) et pour arroser le jardin pratiquement sans aucun traitement, il offrira également une grande autonomie en période de faibles précipitations.

Matériaux de construction écologiques

Lors du choix des matériaux de construction, il est important de prendre en compte leur origine, s'ils proviennent de la meilleure zone pour minimiser l'empreinte écologique, leur qualité, leur durabilité et s'assurer qu'ils sont tous recyclables, non polluants et naturels.

Les matériaux à utiliser doivent être aussi naturels que possible afin de ne pas émettre de rayonnement, de gaz ou de particules toxiques. Ils doivent également être imperméables à l'eau, perméables à la vapeur et qu'après leur durée de vie utile, ils peuvent être facilement récupérés, recyclés ou réutilisés dans une autre application.

Matériaux écologiques

La liste est longue: terre, pierre, boue, paille, argile, fibres végétales, bois géré et recyclé durablement, carrelage, verre, stuc à la chaux, mortiers à la chaux, peintures à base d'huiles minérales et de pigments naturels, protecteurs de le bois comme les cires et les huiles, la maille de roseau, le bambou … et même les sacs de sable.

Des matériaux tels que le liège, l'argile, la cellulose, les fibres végétales, le caoutchouc, le chanvre, le bois, le lin, les fibres de coco, la paille, la laine ou le coton sont également utilisés pour l'isolation avec d'excellents résultats. vous pouvez recycler des matériaux tels que le tétrabrick ou des couvertures pour l'isolation.

Maison faite avec des sacs de sable, plus tard, elle est révoquée avec de l'argile ou similaire.

Parmi les matériaux artificiels alternatifs, se distingue le polypropylène, un thermoplastique semi-cristallin, inerte, entièrement recyclable, dont l'incinération n'a pas d'effet polluant et sa technologie de production est celle qui a le moins d'impact environnemental. Il est utilisé comme élément séparateur de drainage, comme protecteur pour l'imperméabilisation des tôles et des tuyaux en raison de sa résistance à la chaleur et aux détergents.

Les murs extérieurs et intérieurs sont travaillés à la chaux, au plâtre naturel ou à l'argile. Les fenêtres, portes et poutres doivent être en bois traité avec des substances naturelles et issu de l'exploitation forestière contrôlée et avec certification forestière ou recyclage.

Les sols et les murs sont en céramique naturelle, à base d'argile; marbre non traité avec des résines ou des éléments polluants; le linoléum fabriqué à partir de matières premières naturelles renouvelables et les déchets de production sont réutilisés pour alimenter le processus de production.

Marmoleum et Artoleum (autres types de linoléum) sont le «choix naturel» lorsqu'il s'agit de choses comme la santé, empêchant la propagation de micro-organismes (y compris les bactéries). La sudorite est également utilisée directement pour les revêtements de sol, car lorsqu'elle est polie, elle a une finition similaire au liège, au liège; ou du bois.

Le vitrage doit être double pour obtenir une bonne isolation thermique et acoustique.

Les peintures et vernis utilisés dans toute la maison doivent être naturels, respirants et ne pas émettre de gaz toxiques. Contrairement aux peintures synthétiques, elles permettront au bâtiment de respirer et ne généreront ni humidité ni condensation. Il existe plusieurs options écologiques sur le marché à des prix abordables. Le vernis peut être remplacé par de l'huile de lin comme nos grands-parents l'utilisaient, car elle est naturelle et saine.

Chacun de ces matériaux, combiné de manière correcte et harmonieuse, jouant avec les couleurs, les textures et les lumières, créera une maison saine, paisible et confortable dans laquelle le soin apporté à sa construction sera perçu, cet ingrédient essentiel qui a été relégué à l'époque où nous vivons et qu'il faut récupérer pour notre bien-être.

Brique de chanvre

Idéale dans les constructions bioclimatiques, la brique de chanvre est composée de fibres végétales de chanvre industriel, de chaux et d'un mélange de minéraux. Il regroupe toutes les fonctions d'un mur structurel telles que la résistance aux charges et la protection incendie.

Il assure une régulation automatique de l'humidité et sa conductivité thermique en fait un matériau à fort pouvoir isolant contre le froid et la chaleur. Pour cette raison, c'est un matériau hautement recommandé dans les régions du sud de l'Europe où alternent des températures extrêmes de chaleur et de froid.

La fibre de chanvre ne contient pas de protéines nutritives pour les parasites animaux ou qui causent la pourriture et ne nécessite donc pas de traitements préalables. De plus, combiné à la chaux, il protège de l'humidité et acquiert une défense supplémentaire contre l'attaque des champignons et des parasites des plantes. Il peut être broyé et réutilisé et sert à la fois à construire des murs structurels et intérieurs. La façade peut être recouverte de pierre naturelle, elle peut former des murs décoratifs non revêtus et peut être complétée par une ossature en bois.

Maisons en ballots de paille ou éco-paille

La première maison en ballots de paille plâtrée a été construite il y a 130 ans et aux États-Unis, il y en a une douzaine déjà centenaires qui sont encore habitables.

Construction de maisons avec des balles de paille.

La construction en chaume est un moyen économique et rapide d'obtenir une maison confortable et pratique. Il existe différentes manières de le construire: en utilisant de la paille comme mur porteur; utiliser des poteaux ou des colonnes pour supporter le poids du toit; combinant les deux systèmes.

Un mur en balles ou en éco-paille peut supporter 1 000 kg / m2. Pour sa disposition correcte, des stabilisateurs horizontaux et verticaux et des piquets en bois sont utilisés pour joindre les balles.

Une fois que toutes les balles ont été placées, les espaces restants doivent être remplis de paille en vrac. Ensuite, toute la structure en terre est révoquée, empêchant ainsi l'entrée d'air. Si l'extérieur est également recouvert de chaux, la résistance au feu de la maison sera comprise entre 90 et 120 minutes, selon l'épaisseur de la couche extérieure de terre et de chaux.

La densité des balles déterminera leur conductivité thermique, tandis que le flux thermique dépendra de la disposition verticale ou horizontale des fibres. Contrairement aux composants minéraux, le niveau d'humidité de l'éco-paille ne changera guère son comportement thermique.

Comme la paille n'a pas la capacité de stocker de l'énergie, elle est finie avec de la terre, des sols en céramique solide sont posés ou une façade sud est en terre ou tout autre matériau avec beaucoup de masse.

L'humidité est le principal ennemi des maisons de paille. Pour l'empêcher de monter du sol, une feuille isolante peut être placée dessus. Bien qu'il soit conseillé de soulever les balles de paille avec une fondation ou un socle de 40 cm ou 50 cm pour les protéger des accumulations d'eau à la suite de la pluie.

Parallèlement, une isolation correcte des murs extérieurs et du plafond qui réduit le refroidissement des murs intérieurs limitera la condensation qui donne lieu au dépôt de gouttes d'eau, aux taches d'humidité et à la prolifération de champignons nuisibles.

Maisons avec des matériaux recyclés

Les pneus remplis de terre comprimée peuvent être utilisés pour les murs, les bouteilles en verre, les bouteilles en PET, les canettes en aluminium, etc. La liste est sans fin, en tenant toujours compte du fait qu'ils n'ont aucune possibilité de libérer un type de poison dont nous ne voudrions pas plus tard à la maison.

En combinant tous ces matériaux avec ceux vus précédemment et en utilisant la créativité, vous pouvez réaliser des maisons de rêve, où vivre est un plaisir tout en respectant la planète.

Maison à effet de serre

Un autre concept, notamment dans les climats froids, est d'intégrer une serre dans la maison qui, en plus de purifier l'air, de nous fournir de l'air chaud, nous donnera de la nourriture, elle est construite à l'avant de celle-ci.

Bois en bio-construction

Nous utilisons le bois comme élément de construction depuis des millénaires, il a de grandes vertus, il est abordable, facile à couper et nous permet de fabriquer toutes sortes de structures; des supports de toiture à la maison, cet élément naturel et renouvelable est un allié précieux lors de la construction.

En bio-construction, le bois est largement utilisé car il s'agit d'un élément naturel, renouvelable et très pratique, par exemple pour créer des structures de toiture autoportantes et comme base de toits verts.

Aux États-Unis il y a quelques années un mouvement appelé Cordwood est né, ce sont des constructions faites d'un mélange de bois et de mortier de ciment, du bois coupé est utilisé comme s'il s'agissait de bois de chauffage et un mélange d'épices de sable avec de la sciure et du ciment est fait pour fabriquer les murs.

Selon le climat, la maison peut être entièrement réalisée en bois, mais il y a certaines choses à considérer qui sont importantes pour que la construction soit en harmonie avec l'environnement.

Le bois doit être local, cela apporte non seulement l'avantage d'un fret inférieur, mais le bois d'arbres dans la même zone où la maison est déjà adaptée aux variables climatiques telles que l'humidité, le froid, la neige etc.

Le bois doit provenir d'exploitations forestières durables certifiées, si nous voulons nous procurer notre propre bois, nous devons rechercher des arbres secs ou tombés qui peuvent nous fournir du bon bois.

Un autre grand avantage du bois est que nous pouvons le combiner avec d'autres techniques comme la construction avec de la paille ou de la boue.

C'est aussi l'un des meilleurs éléments pour réaliser les ouvertures de notre maison, sans oublier le mobilier.

Nous pouvons utiliser pour ces bois fins récupérés d'anciennes constructions, des palettes et des meubles anciens donnant une touche de design à notre maison.

Une autre chose importante lorsque vous travaillez avec du bois est le traitement final de ces parties en bois exposées, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison, il existe plusieurs produits écologiques pour ceux-ci mais l'un des plus anciens et des plus simples à utiliser est l'huile, mon L'huile de lin est très appréciée à l'extérieur, même le bois peut être traité avec d'excellents résultats avec de l'huile de cuisson usagée.

Personnellement, je pense que le bois est l'une des meilleures options pour réaliser des constructions naturelles, car il s'agit d'une source renouvelable sur des périodes relativement courtes, d'autres éléments naturels tels que le sol sur lequel nous marchons mettent des milliers d'années à se former, leur renouvellement est donc très lent.

Le bois, en plus d'être structurel, est un excellent isolant thermique bien meilleur que la brique ou la terre, bien qu'il n'ait pas beaucoup de masse thermique, il permet de construire des maisons très écoénergétiques.

Même les entreprises de construction traditionnelles ont opté pour la construction de maisons en bois, compte tenu des vertus du matériau et de la possibilité d'offrir à leurs clients un produit plus respectueux de l'environnement avec d'excellentes performances, une finition et une facilité de standardisation et de construction rapide.

C'est pourquoi si nous apprenons à l'utiliser de manière durable, le bois présente de nombreux avantages pour la construction, mais en plus de faire de belles maisons naturelles, il ne faut pas oublier de planter quelques arbres pour continuer à construire dans le futur.

Je vous recommande de consulter notre vidéothèque sur le documentaire Gabage Warrior de l'architecte Michael Reynolds, où vous pourrez vous plonger dans certains de ces concepts, et dans notre bibliothèque, vous trouverez une littérature variée sur la bioconstruction.

Articles Populaires

Les gens invisibles

Tout comme il y a des gens qui ont tendance à ne pas voir les autres, il y a des gens qui sont particulièrement susceptibles de ne pas être vus.…