"De nombreuses femmes se battent pour l'environnement"

Sira Robles

Sofía Nogués est l'une des 300 femmes sélectionnées pour naviguer avec eXXpedition à travers le monde pour analyser la présence de microplastiques dans la mer et étudier leurs effets sur la santé des femmes.

Sofia Nogués

L'eXXpedition Round the World est une expédition entièrement féminine qui fera le tour du monde en analysant des échantillons d'eau pour voir la présence de microplastiques et de toxines dans les mers et les océans et leur origine. L'expédition est divisée en une trentaine de sections auxquelles participeront 300 femmes.

Sur plus de 10 000 femmes qui ont demandé à participer, la journaliste Sofía Nogués est la seule espagnole sélectionnée. Elle a été choisie pour son travail de sensibilisation à l' environnement et pour son implication dans la lutte pour l'égalité des sexes.

La devise de cette expédition est de rendre l'invisible . Avec cela, il fait référence aux microplastiques invisibles mais aussi aux femmes dans la science et la voile. «De plus, historiquement, moins d'études ont été menées avec des échantillons de femmes, de sorte que les effets de beaucoup de choses sur les femmes sont inconnus, y compris les effets de l'exposition aux plastiques, qui en plus, nous souffrons encore plus, explique-t-elle. Sofia Nogués.

-Pourquoi les femmes sont-elles plus exposées aux plastiques?
-Les femmes sont plus exposées aux microplastiques que les hommes car les produits d'hygiène intime, les cosmétiques, les crèmes … contiennent des microplastiques qui se retrouvent dans notre corps. Des études montrent même que les microplastiques sont transmis de la mère au fœtus pendant la grossesse.

Je pense qu'il est important que davantage de science soit faite sur les effets que les microplastiques peuvent avoir sur la santé des femmes, car il y a un important composant hormonal et nous y sommes également plus exposés.

-Comment cette expédition aidera-t-elle à améliorer ce point?
-Nous cherchons à donner de la visibilité. Visibilité des femmes dans la science, car actuellement le pourcentage est très faible. Visibilité des femmes à la voile. Et, surtout, la visibilité de la crise plastique que nous traversons. Beaucoup de ces plastiques finissent dans la mer et nous voulons savoir quelle est leur origine afin de les empêcher de se retrouver dans la mer.

-Pourquoi est-il nécessaire de continuer à étudier les effets sur la santé de la présence de plastique dans les écosystèmes?
-Parce que nous vivons avec du plastique depuis très peu de temps, mais au contraire, il nous envahit. La présence de microplastiques est presque omniprésente - c'est dans l'air, dans les mers et les océans, même dans notre tasse de thé. N'oublions pas que le plastique provient du pétrole. Je ne sais pas dans quelle mesure la consommation de plastique sera bonne pour notre santé … J'ai très peur que cela finisse par être lié à de nombreuses maladies et effets néfastes.

-Des solutions politiques sont-elles proposées au niveau mondial pour résoudre ce problème?
-Pas assez. Je suis surpris qu'il n'y ait toujours pas de taxe sur le plastique, que les bouteilles en plastique ne soient pas tarifées dans notre pays, que le plastique à usage unique soit autorisé, que les alternatives vertes ne soient pas subventionnées, etc. Comment se fait-il que la coupe menstruelle ne soit pas subventionnée par le gouvernement? Ou que le train coûte beaucoup plus cher que l'avion?

-Pourquoi cette expédition est-elle entièrement féminine?
-La raison pour laquelle eXXpedition est entièrement féminine est de donner plus de visibilité aux femmes à la fois dans la science et la voile. Le jour où il y aura égalité dans les deux secteurs, ce ne sera pas une nouvelle.

-Quel rôle les femmes ont-elles dans la conscience écologique?
-Ils ont un rôle très important, mais tout aussi important que celui des hommes. Je pense qu'il ne devrait pas y avoir de distinction homme / femme dans la conscience environnementale. Il est entre les mains de chacun de changer nos habitudes et de prendre un peu plus soin de l'environnement. Oui, il est vrai que de nombreuses femmes se battent pour cette cause et sensibilisent au problème.

Malheureusement, de nombreux hommes à des postes élevés et en politique ont permis et même facilité les abus de notre environnement, de la taxe solaire ici en Espagne aux dirigeants d'Exxon qui ont tourné la tête quand on leur a montré des études sur le changement. climat dans les années 80. Les femmes l'auraient-elles fait différemment? Je ne sais pas, mais nous n'avons pas non plus eu l'occasion de le prouver. Pour l'instant, nous voyons une Greta Thunberg à la tête d'un mouvement mondial contre le changement climatique.

-Qu'est-ce qui vous a amené à vous impliquer dans la sensibilisation écologique au cours de ces années?
Depuis que je suis petite, mon père m'a inculqué le recyclage. Il était l'un des rares à avoir recyclé dans les années 90 et il m'a emmené au point vert avec lui - une activité que j'ai trouvée fascinante! Je pense que grâce à cela, j'ai déjà pris conscience, mais au fil des années, je suis devenue encore plus consciente.

En fait, le recyclage est le dernier R auquel nous devrions penser: réduire et réutiliser en premier. C'est ce que j'ai essayé de répandre au fil des ans.

En changeant mes propres habitudes, j'ai vu que ce n'était pas si compliqué et j'ai commencé à l'expliquer à de plus en plus de gens. J'ai donné des ateliers sur le déodorant naturel et les bougies recyclées, j'essaie de sensibiliser via instagram (même si je ne suis pas un grand fan des médias sociaux), dans mon entreprise j'ai créé un groupe de développement durable pour chercher des alternatives plus vertes au bureau, etc.

-Pourquoi pensez-vous avoir été sélectionné pour participer à ce projet ambitieux qui implique deux enjeux aussi importants que l'écologie et la visibilité des femmes?
-Je suppose que la raison pour laquelle j'ai été choisie pour participer est précisément à cause de cette persévérance à mettre fin au plastique à usage unique et au cercle vicieux de l'usage / jeter dans lequel nous nous trouvons. D'un autre côté, je suis également très impliqué dans la lutte pour l'égalité des sexes (et l'égalité en général). Je collabore depuis de nombreuses années avec TEDxBarcelonaWomen , je fais partie du think tank International Women's InitiativeEt je fais également partie du groupe de femmes de l'entreprise pour laquelle je travaille, Clarivate Analytics. J'imagine que cela doit aussi avoir eu un certain poids dans ma sélection car la visibilité des femmes dans la science et la voile est un autre grand pilier d'eXXpedition.

Articles Populaires

Méditer change votre vie: la neuroscience le prouve

La science ne laisse aucun doute: les bienfaits de la méditation sont stupéfiants. Réduit le bruit interne de l'esprit, transforme le cerveau et tout l'organisme. Découvrez ses mécanismes physiques et biologiques.…